75% des ados accros aux portables! Un danger pour la santé?

0

portables

3 ados sur 4 sont accros à leur téléphone mobile :

75% des ados ne se séparent jamais de leur téléphone, même la nuit! Ils le mettent sous l’oreiller et le laissent allumé pour s’en servir comme réveil. Selon une récente étude menée auprès des adolescents, ils ne sont que 18% à dire qu’ils s’en servent pour téléphoner! 41% envoient surtout des SMS, 23%, des photos, de la musique ou encore des vidéos, et 33% surfent sur Internet. Sans oublier les 5% qui l’utilisent de préférence pour jouer. Les 3/4 des ados ont eu leur premier portable avant 14 ans.

Dans un tiers des cas mêmes, ce fut avant 10 ans. Un pourcentage non négligeable alors même que des études scientifiques ont montré que plus les utilisateurs sont jeunes, et plus les ondes pénètrent loin dans le cerveau.* En 2012, il s’est vendu plus de 720 millions de smartphones soit une augmentation de 56%. En Europe, l’augmentation des ventes atteint 34% pour les smartphones qui représentent une vente sur deux. Très onéreux il y a quelques années, ces super-téléphones sont aujourd’hui plus accessibles avec un prix de vente moyen de 285€. Une démocratisation donc, qui s’est traduite par un bond dans les usages.

Avec cette démocratisation impressionnante, il est peut-être utile de suivre quelques uns des conseils suivants:

1. Pas de mobile pour les moins de 12 ans, car en dessous de cet âge le cerveau est plus perméable aux ondes.
2. Avoir un kit mains libres ou mettre son téléphone en haut-parleur permet de limiter l’absorption des ondes et l’utilisation du SMS permet de ne pas coller le téléphone à l’oreille.
3. Utiliser un kit oreillette (ou kit piéton) pendant les appels téléphoniques pour réduire l’exposition de votre tête aux ondes radio. L’oreillette Bluetooth divise par 100 en moyenne l’exposition au Das du mobile, tandis que l’oreillette filaire divise en moyenne cette exposition d’un facteur allant de 10 à 400.
4. Eviter le plus possible de laissez votre mobile dans les poches, surtout pour les adolescents et les femmes enceintes.
5. La nuit, ne laissez pas votre mobile à côté de vous.
6. Eviter de téléphoner en voiture ou en train, car votre portable émet plus d’ondes pour traverser les structures métalliques.
7. A la maison, privilégiez les téléphones filaires.
8. Demandez un mobile avec un débit d’absorption le plus bas. Le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) en France doit être inférieur à 2 W/kg.
9. Privilégiez la 3G à la 2G pour être moins exposé aux ondes. Quand le téléphone est en 3G, l’exposition moyenne est d’environ 1 à 2% du DAS; elle est de 20 à 50% du DAS quand le téléphone est en 2G.

Pour finir, les accessoires « anti-ondes » pour mobiles ne sont pas efficaces pour réduire votre exposition aux ondes radios, ils sont aux mieux sans effet. Ils sont contre-productifs quand ils obligent votre téléphone mobile à augmenter sa puissance d’émission. * A ce jour, aucune preuve scientifique ne permet de démontrer que l’utilisation des téléphones mobiles présente un risque pour la santé. Néanmoins, des interrogations subsistent sur d’éventuels effets à long terme, c’est pour cela que les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés par le Centre international de Recherche sur le Cancer dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme. Voilà pourquoi, les autorités sanitaires recommandent tout de même par précaution, de limiter son exposition aux champs électromagnétiques émis par les téléphones mobiles.

Que va apporter le réseau 4G aux utilisateurs ?
Comment choisir une tablette Android en 10 points ?

Sans commentaires

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer