Android au lieu d’appartenir à Google, aurait pu être acheté par Samsung en 2005 !

1

Samsung-Android

Dogfight: How Apple and Google Went to War and Started a Revolution, une publication numérique datant de novembre 2013 écrit par le journaliste de Wired Fred Vogelstein refait surface sur le net via le site PhoneArena. Selon une interview de Andy Rubin (le fondateur d’Android) retranscrite dans ce fameux manuscrit, il semblerait que Samsung aurait pu s’offrir Android… En 2005!

En effet, à l’époque Andy Rubin cherche un partenaire industriel pour soutenir le développement du projet et se tourne vers Samsung qui est déjà un acteur majeur de la téléphonie mondiale, mais celui-ci n’est pas du tout intéressé et ne croit pas en l’avenir du projet!Vous et quelle armée allez réaliser un tel projet ? « Vous n’avez que six personnes! Vous planez ou quoi? Voici ce qu’ils m’ont dit. Ils se sont moqués de moi dans la salle de réunion. Cela a eu lieu deux semaines avant que Google ne nous rachète« . Andy Rubin.

Le géant sud-coréen refuse donc cette affaire et c’est Google qui remporte la mise pour une somme dérisoire de 50 millions de dollars. Aujourd’hui, Android est le système d’exploitation mobile le plus répandu au monde et Samsung tente bien que mal avec beaucoup de difficultés d’imposer son système maison, Tizen OS. Les opérateurs et les développeurs ayant en effet beaucoup de mal à s’intéresser à l’OS de SamsungIl semble bien avec le recul que Samsung ait donc laissé passer une belle opportunité.

Mais on peut aussi se demander, si Samsung avait racheté Android est-ce qu’il en serait là où il est aujourd’hui? C’est à dire sur la première marche (l’OS est présent sur près de 90% des smartphones), rien n’est moins sûr… Samsung doit tout de même s’en mordre les doigts a l’heure actuelle même si il peut se consoler en se répétant qu’il le plus important constructeur de smartphones Android et le premier constructeur de téléphone au monde.

Samsung Lance Un Vélo Connecté : Le Samsung Smart Bike
Une table basse sous Android pour un salon connecté: Callisto

1 comment

Publier un nouveau commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer