Le marché des montres connectées en chute libre

0

montres connectées

Le cabinet d’analyse IDC vient de révéler des résultats inquiétants sur les ventes des montres connectées que celles-ci soient sur Android Wear ou iOS. Après on ne va pas se mentir, le produit n’a jamais réellement trouvé son public, celui-ci faisant apparaissant plutôt comme un doublon au smartphone, un appareil à charger en plus et qui n’apporte pas de réelle nouveauté technologiques au quotidien. Il n’y a que les montres sportives avec leurs fonctionnalités orientées santé et remise en forme qui tirent leur épingle du jeu comme vous allez pouvoir le constater via les chiffres ci-dessous.

L’année n’est pas encore finie et il reste encore la période des fêtes, mais pour l’instant c’est une perte sèche de 51,6 % que subit le secteur, passant ainsi de 2,7 millions à 5,6 millions d’unités vendues l’année dernière à la même période. Ces chiffres ne tiennent pas encore compte des ventes de l’Apple Watch 2 sortie fin septembre mais on voit mal Apple vendre presque 3 millions de modèles en 3 mois. Le secteur à aussi pris du plomb dans l’aile à cause de Google qui a retardé la sortie d’Android Wear 2.0 à l’année prochaine, alors que cette nouvelle version était attendue cet automne. D’ailleurs, à l’IFA, le grand salon d’électronique de la rentrée, ni Lenovo / Motorola, ni LG, ni Huawei n’ont présenté de montre après cette annonce du géant de Moutain View.

Malgré cette ambiance moribonde, Apple reste leader du marché avec 1,1 million d’unités vendue mais une baisse de 71,6 % de sa part de marché. En deuxième position, nous retrouvons Garmin le spécialiste des montres connectées sportives qui enregistre lui une hausse de 324 % de ses ventes et 20,5 % de parts de marché (600 000 appareils vendus). Sur la troisième marche du podium, nous retrouvons le géant coréen Samsung et ses montres Tizen qui arrivent à se maintenir à flot grâce à leurs connectivités 4G, 400 000 unités ont en effet trouvées preneurs (+ 9 %). Lenovo / Motorola par contre lui subit de plein fouet le retard d’Android Wear 2.0 et voit ses ventes chuter de 73 % avec seulement 100 000 montres intelligentes vendues.

« Il est également devenu évident que les montres connectées actuelles ne sont pas pour tout le monde » commente Jitesh Ubrani, analyste principal pour IDC. « Avoir un but et des cas d’usage clairs est primordial, c’est pourquoi de nombreux fournisseurs se concentrent sur le fitness en raison de sa simplicité« . Il faut donc plus ciblé les utilisateurs. Les consommateurs en général ne voyant pas l’utilité d’un tel objet, qu’ils considèrent avant tout comme un gadget onéreux et ne remplaçant en rien les fonctionnalités proposées actuellement par les smartphones Android ou Apple.

Fiche technique des LG Watch Sport et Watch Style
Fiche technique des montres circulaires Samsung Gear S3 Classic et Frontier

Sans commentaires

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer