A cause du Coronavirus, une chute historique des ventes de smartphones

0

coronavirus

Sur le mois de février, le Coronavirus a provoqué la plus grande chute dans l’histoire du marché des smartphones selon le cabinet d’analyses Strategy Analytics. Le coupable est bien-sûr le Coronavirus qui oblige la majorité des pays du monde à prendre des mesures de confinement drastique pour endiguer la pandémie. Ainsi, sur le mois de février, les ventes mondiales ont chuté de 38 % par rapport à l’année dernière (61,8 millions d’appareils, contre 99,2 millions d’appareils expédiés en février 2019), cela est principalement du à la demande qui chute et aux retards de production à cause des usines qui tournent au ralenti. “Certaines usines asiatiques n’ont pas été en mesure de fabriquer des smartphones, tandis que de nombreux consommateurs n’ont pas pu ou n’ont pas voulu visiter les magasins de détail et acheter de nouveaux appareils” explique Linda Sui, directrice Wireless de Strategy Analytics. Par exemple, le taïwanais Foxconn, principal fournisseur d’Apple, a indiqué au début du mois que ses usines chinoises ne fonctionnaient qu’à 50% de leur capacité de production habituelle.

Le mois de mars est quant à lui aussi mal engagé malgré quelques signaux de reprises du côté de la Chine. Et la situation ne devrait guère s’améliorer les mois suivants, alors que l’Europe et les Etats-Unis sont maintenant en situation de confinement et de ralentissement économique. Les estimations d’IDC vont dans ce sens. Le cabinet anticipe une chute des ventes en Chine au 1er trimestre 2020 : – 40 % par rapport au 1er trimestre 2019. À l’échelle mondiale, ce taux s’élèverait à – 14,5 %. Il resterait négatif au 2e trimestre (- 6,9 %), avant de revenir au vert (+ 1,8 % au 3e trimestre, puis + 8 % au 4e). Sur l’année, il s’écoulerait 1,34 milliard de smartphones, soit 2,3 % de moins qu’en 2019. Des prévisions qui contrastent avec celles que le même IDC avait émises en novembre dernier. L’industrie des smartphones va devoir travailler plus dur que jamais pour faire repartir les ventes dans les semaines qui viennent, avec des promotions en ligne ou des offres combinées avec d’autres produits populaires comme les montres connectées“, a estimé l’analyste Yiwen Wu.

Que se passera-t-il si les confinements dû au Coronavirus se prolongent ? Cette question, les journalistes de The Register l’ont posée à Neil Mawston, directeur exécutif Global Wireless Practice chez Strategy Analytics EMEA. “Il reste environ 600 marques fabriquant des modèles de smartphones dans le monde entier. Nous prévoyons que cela basculera au cours de la prochaine année“, a-t-il répondu. “Certains sortiront du marché, certains s’arrêteront complètement, d’autres fusionneront. Certains, en perdition, seront rachetés. Nous nous attendons à voir l’offre changer radicalement au cours de la prochaine année“. Selon lui, Apple, qui possède d’énormes ressources financières, pourra supporter pendant plusieurs années de faibles ventes. En revanche, d’autres acteurs qui ont subi de lourdes pertes ces dernières années, comme Lenovo, Motorola ou Sony, auront du mal à résister.

NEWS : Comme vous le savez, l’épidémie de coronavirus va sérieusement impacter le marché du smartphone dans le monde. Les analystes de Digitimes s’attendent d’ailleurs à une baisse de 15% des ventes de téléphones au cours de l’année 2020. Sans surprise, tous les constructeurs seront touchés par la crise économique qui se profile. Il faudrait d’ailleurs 3 à 4 ans au marché pour retrouver des couleurs, estime Yiwen Wu, analyste chez Strategy Analytics. (28 avril 2020)

ReNEWS : Selon l’institut Gartner, les ventes mondiales de smartphones ont enregistré une baisse de plus de 20 % au premier trimestre 2020 sous les effets de l’épidémie de coronavirus qui a progressivement touché la planète. “Le confinement et l’incertitude économique (…) ont conduit à l’effondrement de la demande à mesure que les consommateurs ont cessé de dépenser pour des produits non essentiels“, note Gartner.  (05 juin 2020)

ReReNews : Samsung, comme tous les constructeurs de smartphones, a beaucoup souffert pendant la crise du Covid-19. En Europe, cependant, la marque reste largement devant ses concurrents en termes de ventes (35 % des parts de marché contre 36 % à la même période de 2019). Pour complèter le podium, nous retrouvons derrière le géant coréen, Apple (26 %) et Huawei (15 %). Dans le même temps, Xiaomi et Oppo connaissent une grosse progression, 55 % et 41 % par rapport à l’année précédente mais restent assez loin du trio de tête. 31 juillet 2020)

Le marché du smartphone fait grise mine et attend la 5G pour se relancer

Sans commentaires

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer