Ventes de smartphones en Europe : Huawei et Xiaomi en plein boum !

0
ventes de smartphones en Europe

Comme à son habitude, l’institut IDC dévoile ses dernières estimations sur les ventes de smartphones en Europe. 53,5 millions de smartphones ont été vendus sur le vieux continent au cours du dernier trimestre, mais le marché affiche de nouveau des signes de recul (une baisse de 2,74% par rapport à l’an passé). Les géants Samsung et Apple souffrent de la baisse de la demande tandis que les acteurs chinois en profitent. Avec 13,5 millions de smartphones vendus (+66,73%), le constructeur chinois Huawei s’approche des 15,7 millions de Samsung (-6,82%), qui maintient tout de même sa place de numéro 1. Apple tombe à la troisième place avec 7,8 millions d’iPhone vendus, une baisse de 22,73% par rapport à 2018. Xiaomi, arrivé récemment sur le marché Européen, subtilise la quatrième place à Nokia (HMD) avec 2,9 millions de smartphones écoulés, une hausse de 33,26%.

Ainsi, Huawei profite d’une croissance de 66 % de ses ventes et devient de fait, le n°2 sur le marché européen, à la place d’Apple. Mais la vente des smartphones de Huawei a déjà commencé à baisser dans les principaux marchés à travers le monde à cause de l’affaire américaine qui frappe le groupe chinois: Pour rappel, Huawei est en passe de perdre sa licence Android et de devoir proposer son propre système d’exploitation sans le Play Store. “L’inscription de Huawei sur la liste noire aux États-Unis le 16 mai dernier crée tant d’inconnues que l’incertitude devient le nouveau mot-clé dans l’industrie“, affirme Simon Baker, directeur de programme chez IDC EMEA. “La géopolitique mondiale – sans lien direct avec l’Europe ou l’EMEA – devient le facteur le plus important dans la façon dont le marché va se développer pendant le reste de l’année“, a-t-il ajouté. Dans les mois à venir, Apple et Samsung pourraient donc bénéficier des problèmes de Huawei et récupérer des parts de marché. Affaire à suivre…

Par ailleurs, les ventes de smartphones dans le monde ont diminué de près de 3 % par rapport au premier trimestre de 2018, tandis qu’en Europe, elles ont diminué de 3,3 % (il s’est livré 83,7 millions de smartphones). En valeur, ces unités représentent 26,78 milliards de dollars (hors taxes), un chiffre en recul de 10%. Cela s’explique par le marché arrivé à maturité et l’arrivée de la 5G qui pousse les utilisateurs à décaler leur achat. La saturation dans plusieurs marchés importants montre que l’industrie a désormais besoin de renouveler son offre en profondeur afin de pousser un nouveau cycle de renouvellement. Le ralentissement se précise donc, mais les chiffres semblent toutefois être en voie de stabilisation.

Le marché du smartphone fait grise mine et attend la 5G pour se relancer
Marché du smartphone : Samsung toujours devant Huawei et Apple

Sans commentaires

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer